Voyage en Tchétchénie

Longtemps boudée par les touristes, la Tchétchénie ouvre ses portes toutes grandes aux voyageurs désirant découvrir cette région du Caucase, appartenant à la Russie. Apprenez le tchétchène et faites de votre voyage dans les montagnes du Caucase, une aventure inoubliable, à la rencontre d'un peuple attachant aux traditions millénaires. 

Apprennez la langue tchétchène et découvrez une culture méconnue
Un cours audio de tchétchène à télécharger en quelques minutes... Une méthode unique et intuitive pour apprendre à PARLER la langue tchétchène sans grammaire ni connaissance préalable! LA seule façon d'apprendre le tchétchène en français...

Se rendre en Tchétchénie

Deux options s'offrent aux voyageurs désirant se rendre en Tchétchénie. La première est d'arriver à Grozny en avion. La deuxième option pour se rendre en Tchétchénie est de prendre le train ou le bus en provenance de Russie ou de Géorgie.

 

Se rendre en Tchétchénie par voie aérienne

Les vols internationaux sont à peu près inexistant pour Grozny et votre transit se ferra probablement par Moscou. Des vols sont aussi disponibles au départ de Bishkek, capital du Kirghizstan, ou Istanbul (compagnie Pegasus). Notez qu'avec la situation politique un peu volatile dans la région, des vols peuvent s'ajouter ou d'autres peuvent être annulés. 

Le vol au départ de Moscou dure 2h30. Le vol au départ d'Istanbul dure près de 3h. Les compagnies aériennes qui desservent Grozny sont Rusline et Grozny Avia.

Se rendre en Tchétchénie par voie terrestre

La Tchétchénie en train

Le train au départ de Moscou en direction de Grozny dure 43h. Selon la classe choisie, le prix peut se situé entre 100$ et 400$.

 

La Tchétchénie en bus

Départ en bus de Moscou

 

L'autre option est de se rendre dans la capitale tchétchène en bus. Pour ce faire, il faut prendre le bus à Moscou en direction de Mineralni vody (situé à 29h de route). Les départ sont au nombre de deux par jour. Rendu à Mineralni vody, il sera possible de transférer pôur un bus en direction de Nalchik. De là, un dernier bus (environ 3 par semaine) fait la liaison pour Grozny. Le montant total ne devrait pas dépasser 100$.

Départ en bus de Tbilissi, en Géorgie

Les départ sont au nombre de deux par jour entre la capitale géorgienne et Nalchik. De là, un dernier bus (environ 3 par semaine) fait la liaison pour Grozny. Le montant total ne devrait pas dépasser 50$.

Formalités d'entrée en Tchétchénie

La Tchétchénie appartient à la Russie et il faut donc obtenir un visa russe. Nous invitons le lecteur à se rendre sur le site de notre partenaire spécialiste du visa russe.

 

Quoi voir en Tchétchénie?

Mosquée Akhmad Kadyrov (Grozny)

Mosquée Aimani Kadyrova (Argun)

State Gallery named after A. A. Kadyrov

Lac Kezenoy-Am

Musée National de la République tchétchène

Mosquée Sheikh Arsanov

Centre commercial Gran Park

Tsoy-Pede: nécropole en ruine située dans le district de Itum Kali près de la frontière géorgienne.

Climat de la Tchétchénie

Malgré son petit territoire, cette république russe se caractérise par une grande différence de climat entre les régions. En Tchétchénie, on retrouve tous les types de climats qui se situent entre celui aride du demi-désert de Terek-Kuma et celui humide et froid des pics enneigés de la crête latérale.

 

Cette complexité des températures s'expliquent en grande partie par l'interactions complexes des facteurs climatiques locaux et des processus climatiques généraux se déroulant dans cette partie du monde.

 

Notons néanmoins que deux aspects significatifs déterminent le climat de la Tchétchénie : 1) relief complexe de montagnes et 2) proximité de la mer Caspienne.

 

De façon générale, l'été est chaud et long et l'hiver est court mais relativement doux. 

 

Situation géographique de la Tchétchénie

 

Les Tchétchènes ainsi que leur peuple frère (les Ingouches) se trouvent dans la partie centre Est de la Ciscaucasie entre le fleuve Terek et la chaîne de montagnes du Caucase. On retrouve l'Ossétie du Nord au nord-ouest, la Géorgie au sud et à l'ouest et la république du Daghestan à l'Est.

 

Sécurité en Tchétchénie
 

Avec environ 100 000 visiteurs en 2016, la Tchétchénie n'est plus aussi dangereuse qu'il y a quelques années. Par contre, avec les deux guerres ayant profondément marquées la Tchétchénie, cette région encore russe n'est pas la plus prisée par les touristes. Les femmes voyageant seule et les membres de la communauté LGBT devront prendre les précautions nécessaires avant de se rendre dans cette région caucasienne de Russie.